Un SmartContract calcule ensuite le CO² économisé par l’utilisation de véhicules non motorisés.

Une Blockchain peut porter des informations « statiques », mais peut aussi être le porteur de programmes auto-exécutables, appelés Smart Contracts car ils peuvent agir comme des contrats « autoporteurs » et automatiques.
En un mot, ce sont des contrats (programmes) informatisés qui peuvent s’exécuter automatiquement, sur la base d’un ensemble de règles et de déclencheurs.

Publié par :Benjamin