Nous sommes depuis plusieurs décennies dans un contexte de réchauffement climatique notamment lié aux émissions de gaz à effet de serre.

Les émissions mondiales de carbone ne cessent d’augmenter.
En 2017, Le Global Carbon Budget a annoncé une hausse mondiale de 1.6%. Les pays émergents et les pays développés sont les plus gros émetteurs. La Chine en première position avec 9.8 gigatonnes de CO² (sur 36 gigatonnes aux total) suivie par les États-Unis avec 5.2 gigatonnes.
L’Europe elle met en place des actions afin de réduire au mieux ces émissions. Or, en 2017 les émissions ont augmentées de 1.4%. Le Royaume-Uni et les Pays-Bas sont les bons élèves puisque leurs émissions ont tendance à diminuer. Cette diminution serait liée à leurs efforts sur la réduction de la consommation de charbon tout en favorisant les énergies renouvelables.

Il a été montré que le gaz se dissipent plus rapidement dans l’atmosphère que le charbon. Or, le gaz représente aujourd’hui 20% des émissions de gaz à effet de serre. Il faut donc pas abuser de cette consommation mais de s’en servir plutôt comme une transition vers les énergies renouvelable et finalement de réduire considérablement nos émissions nocives pour la planète.

Il est aujourd’hui urgent de mener, chacun à notre échelle, des actions afin de préserver notre planète.